L'aquarium

Première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules...Un blog pour soulager ma mère qui n'en peut plus que je l'appelle toutes les 5min pour lui parler de toutes mes meeeerveilleuses découvertes

18 septembre 2007

Comment je suis devenue une touriste ET une bourgeoise

Voilà plusieurs années que Ladurée a ouvert une boutique tout près de mon école, et voilà plusieurs années que je passe innocemment devant en me disant "encore un piège à touristes et à mémères bourgeoises des beaux quartiers".
Ce qui n'est pas tout à fait faux d'ailleurs.

01

source : http://www.laduree.fr


Mais voilà plusieurs mois que je n'étais pas allée à l'école (c'est pas que je fais l'école buissonnière, hein. C'est juste que je n'ai plus de cours et que je travaille chez moi comme une
grande. Enfin, presque, hum).
Bref, entre temps, j'ai découvert les macarons. Je les ai goutés, puis je les ai fait, et je continue, quasiment chaque semaine, à tenter de faire sortir de mon four-pas-du-tout-adapté des macarons gonflés, lisses et à collerette (c'est le plus important quand même).
Aujourd'hui, je suis retournée à l'école, et pour la première fois, la rue Bonaparte ne m'est plus apparue comme synonyme de stress, de rendus, de nuits blanches et de maquettes intransportables dans le métro, mais comme la promesse de savourer, dans tous les sens du terme, un vrai petit moment de plaisir : plaisir d'aller choisir mes 6 petits macarons (le tout dernier Opéra rouge baiser au chocolat, épices et fruits rouges, et les plus "simples" citron, pistache, rose, cerise, réglisse), plaisir de remporter mon trésor, et plaisir de faire des pauses dans une longue journée de travail pour les déguster avec toute la concentration et la gourmandise nécesssaire. Plaisir, enfin, de me rendre compte que les macarons made-by-myself sont tout aussi bons ! Ha ha !

P9180004P9180005

La prochaine fois, tant pis, je ferai un détour, mais j'irai jusque chez Pierre Hermé, histoire de voir de mes yeux, et de goûter  une fois pour toutes le saint du saint. Après, c'est promis, j'arrête d'être une mono-maniaque du macaron. Enfin c'est promis... j'essaierai !

Edit du lendemain, pour répondre à Chloé :  et le prix de ces petites merveilles ??? La version Ladurée (mais aussi dans toutes les bonnes boulangeries) n'est effectivement pas donnée : 6€90 les cent grammes, soit 6 macarons. Ce qui nous fait donc le petit macaron à plus de 1€ pièce. Donc, oui, c'est cher !! Bien sûr, c'est pas tous les jours qu'on se paye ces petites douceurs... et le plaisir n'en est que plus intense !

Pour la recette maison, elle n'est absolument pas secrète, on la trouve chez Marina. A savoir qu'il ne s'agît pas des macarons à à la meringue italienne qui exigent un matériel que je n'ai pas. Mais ces derniers valent vraiment le détour et je t'invite à aller jeter un coup d'oeil chez Mercotte pour les admirer (et saliver) de plus près !

Posté par Gaelle UP à 23:49 - Première gorgée de bière... - 4 Poisson(s) dans l'eau - Permalien [#]

Derniers poissons nageant par ici

  • C'est pas gentil de me faire saliver

    Posté par Mongkut, 19 septembre 2007 à 09:26
  • Ah tiens, moi aussi un jour il faudrait que je saute le pas, depuis le temps que j'en entend parler de ces macarons... Alors j'ai quand même 2 questions: c'est cher? Et est-ce que ta recette maison est secrète???

    Posté par Chloé, 19 septembre 2007 à 10:06
  • Emmène-moi!

    Posté par LN, 19 septembre 2007 à 13:51
  • Quelle chance !!
    Moi, quand je suis en manque, il me faut traverser la moitié de la ville pour m'offrir une ou deux de ces petites douceurs...

    Posté par LN, 28 septembre 2007 à 15:37